Flash infos : Le laboratoire est fermé les 25 et 26/12/2019.
Flash infos : DOSAGE SANGUIN DU PLOMB disponible
Flash infos : Nous recherchons un(e) technicien(ne) de laboratoire et un(e) ingénieur(e) chimiste.
Bilans spécialisés
Exporter en PDF Partager par mail
Cognitif

Neuro-transmetteurs

Définition

Bilan sur les capacités à la synthèse des neurotransmetteurs, les troubles de leurs voies métaboliques, l’appréciation de l’équilibre entre les voies catécholaminergiques (dopamine, noradrénaline, adrénaline et catabolites) et sérotoninergiques.
Indications
L’étude complète des différentes voies de synthèse des neurotransmetteurs avec le dosage des molécules mères et des voies de dégradation permet de mettre en évidence les difficultés de synthèse par carences d’apport en acides aminés, en vitamines et/ou oligoéléments cofacteurs enzymatiques. Ces dosages exhaustifs peuvent faire suspecter une fluidité membranaire défectueuse. Indications : troubles de l’humeur, du comportement, de la mémorisation, de l’apprentissage, de la concentration, du sommeil, anxiété, stress mal géré, thérapeutique par antidépresseurs peu efficaces

Paramètres du bilan

Voie dopaminergique (dopamine, 3,4 DOPAC, HVA)

Voie de l’initiation de l’action. Dans le cadre d’un déficit de synthèse sur cette voie, des perturbations variées peuvent apparaitre : démotivation, repli sur soi, indécision, perte d’entrain, de créativité. Lorsqu’elle est surexprimée, le sujet pourra présenter un comportement dispersé, manquant de cohésion, avec tendance à l’éparpillement, à commencer plusieurs actions simultanément sans les mener à bien.

Voie noradrénergique et adrénergique (noradrénaline, adrénaline, VMA, MHPG)

Voie du maintien et du renforcement de l’action. Le sujet peut éprouver des difficultés à la concentration/apprentissage, avec exagération ou indifférence émotionnelle lorsque cette voie est déficitaire. A l’inverse, une voie surexprimée peut être à l’origine d’agitations motrices, d’anxiété, de stress.

Voie sérotoninergique (sérotonine, 5HIAA)

Voie du frein de l’action. Lorsque cette voie est déficitaire, le sujet éprouve des difficultés à prendre du recul, des impatiences avec des troubles de l’endormissement. A l’inverse, une surexpression de cette voie peut entrainer des inquiétudes, des obsessions, de l’anxiété avec comportement compulsif.

Graphiques et cibles

Graphiques Neurotransmetteurs - Laboratoire Barbier Cibles Neurotransmetteurs - Laboratoire Barbier
Points forts
  • Observations fonctionnelles biologiques : estimation de l’équilibre entre les voies catécholaminergiques et la voie sérotoninergique
  • Risques métaboliques : estimation des fonctionnalités enzymatiques sur les axes métaboliques des neurotransmetteurs et de la fluidité membranaire